26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 10:29



Vercheny

La plaque de distances légales de Vercheny est ici:

 

 

Photographie: Pierre CHAIX

 


La Coucourde

Initialement Leyne était un hameau lequel, joint à d'autres hameaux et à une commune (Lachamp) à donné naissance à une commune: La Coucourde. Cette plaque sur la Nationale 7 (à l'époque Route Impériale).

 

Photographie: Luc LEFRAY

 

Une seconde plaque, cette fois directement sur la commune, mais toujours sur la Nationale 7. On remarquera que toutes les indications ont été fondues sur des plaques rapportées sur le support en fonte. Ce procédé permettait de modifier uniquement l'indication modifiée, l'objectif étant de réduire le coût d'intervention: la plaquette modifiée était facilement remplacée (généralement vissée) par un agent voyer local sans intervention de la fonderie (celle-ci se contentait d'expédier la plaquette modifiée). Ce processus avait été mis en place par la fonderie Bouilliant.

Ceci dit, bien que le côté pratique soit indéniable, l'esthétique peut laisser à désirer. 

 

 

Photographie: Boris JACOPIN

 


Erôme

 Sur la Nationale 7, cette plaque, comme la précédente, aux indications sur plaquettes.

 

Photographie: Luc LEFRAY

 


Aubres

La plaque de situation d'Aubres.  

 

- Photographie: Boris JACOPIN -

 


Bouchet

 Il s'agit d'une plaque spécifique à ce département de la Drôme: en effet, y sont flêchés  les chemins désignés par leur nom: Le chemin de Sainte-Cécile à droite, celui de Beaume-de-Transit (aujourd'hui Baume-de-Transit), une commune servant autrefois de lieu de transit pour se rendre à l'enclave provençale des Papes. 

Elle se situe sur la Départementale 141.

 

Photographie: Christian MASSON


 Cliousclat

Ne cherchez pas cette plaque de distances légales sur la voie publique, elle est accrochée à l'abri des intempéries dans la Mairie. 

Initialement elle se situait sur l'Agence Postale, mitoyenne à l'ancienne Mairie.

 

Photographie: Boris JACOPIN

 


Condillac

 Sur cette plaque administrative les trois centres y figurent: préfecture, chef-lieu d'arrondissement, chef-lieu de canton. Ce n'est pas toujours le cas.

 

- Photographie: Boris Jacopin -


La Motte-de-Galaure

 Deux plaques en l'état distantes de 500 mètres. Elles se situent sur le Chemin de Grande Communication N°1 nomenclaturé de 1838 à 1938 de Saint-Vallier à Roybon.

 

Photographies: Boris JACOPIN

 


Marsaz

 Une plaque de distances légales, laquelle comme toutes les plaques de ce type en Drôme date de 1862. La commune de MarsaZ en 1793 comme en 1801 s'appelait Marsas

 

- Photographie: Boris JACOPIN -


Miribel

 La plaque de distances légales à Miribel, bleue flashy !

 

Photographie: Boris JACOPIN


Montéléger

 Une plaque directionnelle n'indiquant qu'une seule et unique direction: celle du chemin allant à Beaumont et à Valence. Elle date d'entre 1861 et 1865.

 

 

Et voici la plaque de distances légales: la seule indication qui y figure est Valence 11kms. Valence est en effet Chef-lieu du Canton, de l'Arrondissement et du Département. 

 

Photographies: Boris JACOPIN

 


Montmiral

 Le Chemin de Grande Communication N°2 allait de Romans à Roybon (Isère). Voici donc à Montmiral une plaque directionnelle sur cette voie. 

 

Photographie: Boris JACOPIN


Montoison

 Et voici la plaque de distances légales de Montoison. 

 

Photographie: Boris JACOPIN

 

Il existe une autre plaque, cette fois directionnelle, sur la commune de Montoison. Elle a été photogaphiée en 2006 par Ghislaine Bauland sans renseignements sur sa position. (elle semble  d'aIlleurs avoir été retirée de la voie publique). Vous pouvez consulter le cliché ici, sur le site Mémoire de la Drôme: 

 

 


Montvendre

 Deux plaques indiquant la direction à prendre pour rejoindre des chemins. 

La première était initialement fixée à un poteau.

 

 

Photographies: BorIs JACOPIN

 


 Moras-en-Valloire

C'est en 1936 que Moras devient Moras-en-Valloire. Voici la plaque de distances légales de cette commune médiévale. 

 

Photographie: Boris JACOPIN


La Touche

 Sue le Chemin d'Intérêt Commun allant en 1848  du Colombier-de-Rochefort à Châteauneuf-de-Mazenc (deux communes n'existant plus), cette plaque directionnelle:

 

 

Photographie: Marie-Hélène PUJOL


Rochefort-en-Verdaine

Rochefort prit l'extension en-Verdaine à partir de 1902.  

Sur la Départementale 4, cette plaque datant d'entre 1861 et 1865 caractéristique de la fonderie Bouilliant. Elle se situe sur le hameau dit: Le Colombier.

 

Photographie: Marie-Hélène PUJOL

 

Comme la précédente à La Touche, sur le CIC 27, cette plaque directionnelle:

 

 

Photographie: Marie-Hélène PUJOL

 


Bénivay-Ollon

 Bénivay fusionne avec Ollon en 1908.

Cette plaque communale, de distances légales, est bien sûr antérieure à cette fusion. Elle date de 1861.

Photographie: Sylvie GLOMOT


Montségur-sur-Lauzon

 Le Chemin de Grande Communication N° 21 allait tranquillement de  Grignan à Bollène. Il passait donc par Montségur-sur-Lauzon. 

 

 

Photographie: Sylvie GLOMOT


Saint-Paul-Trois-Châteaux

Place de la Libération, cette plaque sur le Chemin d'Intérêt Commun N°58. Il était nomenclaturé dans le Vaucluse

 

Cliquez sur l'encart.

Photographie: Sylvie GLOMOT


Mureils

Le Chemin de Grande Communication N°1 traversait de part en part le nord de la Drôme, de St Vallier à Roybon en Isère.

En cette commune la plaque de distance légales est toujours visible.

 

 

Photographie: Boris JACOPIN


Solérieux

Une magnifique plaque de distances légales -1861- sur laquelle la longueur des noms a entraîné un arc de cercle conséquent et une réduction de la taille de certains caractères. 

 

 

Photographie:Boris JACOPIN


Saint-Jean-de-Royans

Les deux premières sont face à face, donc sur la même voie. Pourtant ils portent deux types de voies différentes: le Chemin de Grande Communication N°20 allant initialement de Crest à St Jean-de-Royans (ici) mais dont le parcours a été modifié en 1854 pour aller de St Jean-de-Royans à Nyons. La première voie s'est transformée (ou a été aménagée) en Chemin d'Intérêt Commun, le N°31 allant de St Jean-de-Royans à Bouvante-le-Haut (nomenclaturée en 1879) ce qui explique les mentions portées sur la seconde plaque.

 

 

Actuellement D70, cliquez sur chacune des plaques.

 

Les deux autres se situent sur le Chemin de Grande Communication N°4.

 

 

Photographies:Boris JACOPIN

 


Les Pilles

 Sur un ancien bâtiment administratif, Ecole Communale et mairie, la plaque traditionnelle de distances légales des Pilles.

 

 

- Cliquez sur cette plaque à gauche -

Photographie de la plaque:Clare et Duncan JOHNSTON 

 


Manas

 La première sur le CIC N°10 de Combs à Charols.

 

 

- Cliquez sur cette plaque -

 

La seconde est la plaque communale de distances légales datant de 1861.
 

 

 

La voici dans le virage, cliquez dessus.

Photographies: Christian MASSON


 Rémuzat

Le Chemin de Grande Communication N° 11 allait de Die à Nyons jusqu'en 1922. A Remuzat cette plaque directionnelle.
 

 

 

La plaque sur la droite, cliquez dessus.

 

Photographies:Christian MASSON


Aller à la page 2 - 4

Partager cet article

Repost 0
Publié par Plaques de cochers
commenter cet article

commentaires

Stan 28/05/2016 14:17

superbe , merci