6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 08:59

Plainemont

Une belle plaque Varigney aux couleurs traditionnelles à Plainemont:

 


Plancher-les-Mines

 Sur le Chemin Départemental nomenclaturé GC16 allant de la Gare d'Héricourt à Plancher-les-Mines, cette plaque de cocher en l'état.

 


Pomoy

 En l'état cette plaque sur un Chemin Vicinal:

 

 

- En face de l'église, cliquez sur cette plaque -


 Pusey

Coût de la plaque: 10 francs, c'était en 1884 le prix proposé par la fonderie Bouilliant au Conseil Général de Haute-Saône. Le nombre de plaques fournies par cette fonderie parisienne dans ce département fut limité, la fonderie Varigney à Conflans-sur-Lanterne étant un interlocuteur privilégié pour la fourniture des poteaux et plaques.

La calligraphie, l'agencement des indications, ne laissement aucun doute sur sa provenance.

 


Pusy-et-Epenoux

 En 1807 Pusy et Epenoux fusionnent. Voici deux plaques ultérieures à cette fusion. 

La première sur Epenoux, la seconde repreanant le nom de la nouvelle commune.

 


Quers

 Un beau poteau bi-plaques en cette commune. Sur la plaque de gauche, une destination a été burinée, Il s'agit peut-être d'un changement d'appellation de la Route Nationale de Paris à Bâle devenue Impériale, puis de nouveau Nationale, cette dernière passant sous Amblans.  

 

Quand aux directions indiquées par ce poteau bi-plaques, Frédéric Chauvet précise:

"(...)on ne peut plus aller de Dambenoît ou à Adelans par là (chemin non revêtus), que la direction Bouhans et Amblans pointe vers un chemin qui n'était même pas encore carrossé en 1939 (...) et que la direction de la gare de Citers semble erronée (flèche à l'envers)."

Pour se faire une idée de cette difficulté d'orientation voici une carte de 1939:

et une carte de 1838 avant la création de la gare de Quers-Citers:

Cliquez dessus pour grand format.

 


Quincey

 Deux plaques à Quincey dont l'une sur le Chemin Départemental de Vesoul à Montbéliard.

 


 Ray-sur-Saône

Sur le Chemin Départemental nomenclaturé GC13bis aprés 1836 et allant de Vellexon à Francourt, cette plaque en l'état.

 


Raze

 Une plaque dans un virage orientée de telle manière qu'elle soit visible. En l'état.

 


Rignovelle

 Sue le Chemin de Luxeuil à Melisey nomenclaturé GC6b en 1836, cette plaque en l'état.

 


Roches-sur-Linotte-et-Sorans-les-Cordiers

 La fusion eut lieu en 1808 mais sur ces plaque sont inscrits les noms initiaux des communes. (Sorans-les-Cordiers n'a jamais été orthographié Lès).

 


Roche-et-Raucourt

 Dictionnaire historique, topographique et statistique dela Haute-Saône, Tome 2 (1866): Roche-sur-Vanon, canton de Dampierre, hameau: Raucourt. 

Raucourt était une commune à part entière puisqu'en 1806, ils ont fusionné. Aujourd'hui Roche-sur-Vannon est devenu Roche-et-Raucourt.

Le Vannon est une affluent de la Saône traversant la commune. 

 


Rupt-sur-Saône

 Nomenclaturé GC23, ce chemin de grande communication allait bien de Port-sur-Saône à Gy. 

Une belle plaque Varigney.

 


Sauvigney-lès-Gray

 1914: Sauvigney-lès-Angirey devient Sauvigney-lès-Gray. Cette plaque est antérieure. 

Aujourd'hui c'est la D39 qui va de Corneux à La Chapelle-St-Quillain. 

 


Servance

 Sur ce qui fut nomenclaturé GC4, de Besançon à Thillot dans les Vosges, à hauteur de Servance, une plaque Varigney:

 


Seveux

 Prés de la fontaine, lavoir, cette plaque en l'état sur le Chemin de la Gare de Moncey à Chalindrey (GC5).

 

- Cliquez sur cette plaque -

 

La fontaine début du siècle dernier.

 


Saint-Bresson

 Un splendide poteau Varigney à St-Bresson. Il se situe en plein centre du village, au croisement à l'époque de deux Chemins Vicinaux.

 

 

- Cliquez sur chacune des plaques -

 

Ou l'on voit sur cette carte postale photographie aérienne la situation centrale du mât.

 


Saint-Ferjeux

 Sur le Chemin Départemental de Vesoul à Montbéliard, cette plaque.

 

 


Saint-Gand

 De Gy à Port-sur-Saône, ce chemin départemental nomenclaturé GC23 aprés 1836, à St-Gand cette plaque:

 

 

 

Succinte mais non dépourvue de vigueur, cette plaque directionnelle est incontestablement sortie de la fonderie Bley:

 

 

 


Saint-Valbert

 A  une volée de moineaux de Fougerolles et de son musée de la cerise, au bas de la côte de La Gabiotte, commune de St Valbert, (du nom d'un riche ermite appelé à exercer les fonctions d'abbé de Luxeuil) cette plaque directionnelle:

 

 

 


Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur

1807: Beaujeu fusionne avec Pierrejux pour former Beaujeu-et-Pierrejux.

1808: Saint-Vallier s'associe pour former Beaujeu-Saint-Vallier-et-Pierrejux.

1972: Quitteur s'associe elle aussi, la nouvelle commune s'appelle donc: Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur. Sur la plaque directionnelle, seule figure Saint-Vallier, comme d'ailleurs sur les panneaux d'entrée et de sortie d'agglomération.

 

 


Saint-Sauveur

 Une belle plaque tri-directionnelle à St Sauveur.

 

 


Thieffrans

 A la limite du département du Doubs, sur la rivière l'Ognon, une plaque dite de Limite Départementale. Comme la plupart des plaques de ce type dans ce département, elle provient de la fonderie La Romaine.

 

 

 

 

Une seconde plaque sur le Chemin Départemental de Besançon au Thillot (Vosges) le GC4 à partir de 1871. 

 

 

 


Tincey-et-Pontrebeau

 Aprés la fusion, des deux communes en 1806, la fonderie Bley fournit ce mât bi-plaques.

 

 

A noter que la distance vers Vanne n'a pas bougée depuis 150 ans !


Traves

 Dans la série grande flèche, voici une plaque directionnelle indiquant non seulement les directions vers Scey et la Gare de Noidans, mais aussi celle de Neufchâteau. A Thieffrans, un peu plus haut sur cette page, la flèche orientée dans l'autre sens indique également la direction de la commune fin de Chemin Départemental, en l'occurence Le Thillot dans les Vosges.

 

 

 


Trémoins

 Là c'est du lourd ! Un poteau La Romaine au Trémoins !!!

En cliquant  vous remarquerez qu'il y a un trou dans la plaque !

 

 

- Cliquez donc sur la plaque, sur le pied du mât également -

 


Pages 2 - 3 - 4 - 5 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Plaques de cochers
commenter cet article

commentaires