/ / /

Réinstallation d'une plaque de cocher en Haute-Garonne

C'est à Mane, sur l'ex Route Nationale 117, que ce restaurateur à réinstallé aprés rechampissage cette plaque de cocher. Une mise en valeur qui ne peut qu'être saluée.

Voici l'article consacré à cette remise en place par la Dépêche du Midi, il date du 4 juin 2016.

 

 

 

- Cliquez sur l'article pour accéder à la Dépêche du Midi -

 

Contrairement à ce qui est dit dans cet article, la plaque directionnelle ne date pas de 1870. En effet, on peut voir nettement un écart entre le N et le : initialement la mention portée était IMP, le I et le P burinés, le M partiellement buriné. 

La plaque est antérieure à 1870, initialement sur une voie Impériale, un crédit de 2000 francs ayant été voté en 1863 par le Conseil général pour la mise en place de plaques indicatrices sur cette voie. 


Courrier de l'Ouest - Cholet - 24 avril 2016

Article du 24 avril 2016

Où l'auteur présente une plaque de cocher comme pouvant être la dernière de Cholet (ce qui n'est pas le cas) mais surtout l'histoire de la route sur laquelle elle était sise: le Chemin de Grande Communication N°26 allant de Cholet à Pouzauges, sur 3 départements, Maine-et-Loire, Deux-Sèvres et Vendée. 

 


Journal du Pays d'Auge: article du 11 novembre 2015

L'association Pays d'Art et d'Histoire en Pays d'Auge et la Société Historique de Lisieux répertorient les plaques de cocher du Calvados. A cette occasion Yann-Olivier Bricombert, journaliste à Ouest-France, interview Dominique Hiblot et Sylvie Ganivet, membres de l'association.

 

 


L'article de l'Orne HEBDO du 28 juillet 2015: Secrets de vestiges, à la découverte des plaques de cocher.

 Romain Chevreuil, journaliste à l'Orne Hebdo, nous livre une enquête fouillée sur les plaques et poteaux indicateurs du département de l'Orne:

 

 


 Une plaque de cocher au Musée de Bretagne

Un article sur le journal Ouest-France du 8 avril 2015 nous apprend qu'une plaque de cocher sise sur un bâtiment voué à la démolition faisait son entrée au Musée de Bretagne à Rennes. Démarche qui confère à ce type de petit patrimoine une valeur historique.

 

La lecture de cet article:


Recensement des plaques de l'Isère

Article du 14 JUILLET 2014

La Fédération des Associations Patrimoniales de l'Isère (FAPI), en collaboration avec le Conseil Général de l'Isère,  a décidé de procéder à un inventaire des bornes anciennes sur le territoire de ce département. Aprés le lancement de cette opération participative, et devant l'intérêt suscité par les habitants pour les plaques, la FAPI a étendu le recensement aux plaques de cocher, l'objectif étant de les mettre en valeur et bien sûr d'en savoir un peu plus sur leur historique.

Pour ma part j'ai déjà, par l'intermédiaire des contributeurs, recensé 22 plaques dans une quinzaine de communes de ce département. Voilà un bon début de participation. 

L'une d'entre elle à d'ailleurs généré un article spécifique relatif au Touring Club de France: il s'agissait de la plaque sise sur la chalet de Seiglières sue la commune de St Martin d'Uriage. 

J'ai encore 5 plaques en réserve fournies par Boris Jacopin sur ce département que je mettrai en ligne incessamment. 

 

Pour en savoir plus sur ce recensement, vous pouvez consulter le site de la FAPI: Sigle-FAPI.jpg

 

Partager cette page

Repost 0
Publié par Plaques de cochers