16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 10:38

Six nouvelles plaques restaurées par Nicolas Jamois, tel est le bilan de ce mois de novembre 2015. 

 

Boissy-le-Sec

Aprés la Rivière et Saint-Yon, voici le Sec. Une échelle magique aura suffi à restaurer cette plaque. 

Glissez votre mulot sur la photo...

 

Entre les deux, quelques heures en atelier:

 

 


Boissy-la-Rivière

 Boissy-la Rivière, le retour....ou quand deux plaques peuvent en cacher deux autres. Retrouvées dans les locaux techniques de la commune, elles ont donc rejoint l'atelier de Nicolas Jamois. Du même acabit que les précédentes, en zinc avec lettres en relief, quel ne fut pas leur plaisir de retrouver leur emplacement originel et que de choses à se raconter entre cousines (perdues de vue depuis la guerre! ).

 

 

 

 

 

Cliquez sur le chat....


Etampes

 

Il s'agit bien d'une plaque de la fonderie Bouilliant restaurée de belle manière par Nicolas Jamois en novembre 2015. 

 

Une seconde plaque sur le quartier du Petit-Saint-Mars:

 

......avant.....

 

.... pendant....

 

... et après la restauration....


Jouy-en-Pithiverais

 A partir de novembre, pour les clochards, il n'y a plus que deux solutions: la Côte d'Azur ou la prison. (Michel Audiard)

Un répit pour eux à Jouy-en-Pithiverais puisque Nicolas Jamois a démonté cette plaque pour restauration le 22 novembre. 

 

 

De retour à l'atelier le travail de décapage et de galvanisation à froid commença.

 

 

 

C'est en vain qu'il tenta de remplacer DEFENDUE par AUTORISEE...  le 29 novembre, sous un mince soleil matinal, il replaça la plaque:

 

 


Partager cet article

Repost 0
Publié par Plaques de cochers
commenter cet article